Caisse d’Épargne d’Auvergne et du Limousin : comment ouvrir un compte bancaire pro ?

3
Partager :

Vous êtes un particulier ou une entreprise ? Et vous désirez avoir un compte bancaire professionnel dans une banque ? Vous avez fait un excellent choix. Sachez qu’un compte bancaire pro vous permettra d’avoir une idée des opérations de votre entreprise auprès de votre banque. Au nombre des transactions professionnelles que vous pourrez enregistrer, on a les versements de rémunérations aux dirigeants et les règlements de facture fournisseurs. Vous résidez en France ? La Caisse Épargné Auvergne Limousin vous ouvre ses portes pour la création de votre compte bancaire pro. Découvrons ici quelques démarches à suivre pour y arriver.

Quelles sont les pièces à fournir ?

Pour ouvrir votre compte bancaire pro à la Caisse d’Épargne d’Auvergne et du Limousin, plusieurs documents sont à transmettre. C’est pareil chez toutes les autres banques françaises. Toutefois, la liste de ces pièces peut observer une petite différence selon l’établissement bancaire choisi. Pour cette banque à Aurillac donc, voici les documents indispensables à fournir pour la création de votre compte :

A lire aussi : Quel master pour devenir commissaire de police ?

Un justificatif de votre identité

La pièce d’identité fait partie des documents les plus importants que vous devez présenter en premier lieu. Elle doit vous appartenir puisque vous serez le titulaire du compte. Pour ce faire, elle doit évoquer toutes les informations liées à votre identité.

En effet, lorsque vous êtes propriétaire d’une micro entreprise, il suffira de présenter une copie de votre pièce d’identité valide. C’est relatif pour les personnes disposant d’une entreprise individuelle.

A voir aussi : Zoom : logiciel de productivité entreprise collaboratif

Cependant, lorsqu’il s’agit d’une société qui désire ouvrir un compte pro, la pièce à fournir doit être celle du dirigeant. Il peut s’agir du gérant, du président ou encore du chef d’entreprise lui-même. À sa pièce d’identité sera ajoutée celle de toutes les personnes désignées pour effectuer des opérations financières sur le compte.

Les justificatifs d’identité autorisés par la Caisse d’Épargne d’Auvergne et du Limousin sont :

  • La carte d’identité nationale ;
  • Le passeport ;
  • La carte de résident en France.

Vous êtes libre de choisir le justificatif qui vous convient le mieux.

Un justificatif de domiciliation

L’ouverture d’un compte pro à la Caisse d’Épargne d’Auvergne et du Limousin requiert la présentation d’un justificatif de domiciliation. Ce document se présente de différentes façons, à vous de choisir le mieux pour vous. En effet, il peut s’agir de :

Un justificatif de domicile de moins de trois mois

Ce justificatif se présente lorsque l’entreprise siège au domicile de l’entrepreneur ou du dirigeant. Le cas échéant, il faudra fournir à la Caisse d’Épargne d’Auvergne et du Limousin l’un des documents suivants :

  • Une copie de la facture d’électricité ;
  • Ou une copie de la facture d’eau ;
  • Une copie de la facture de téléphone fixe ;
  • L’avis d’imposition.

Un contrat de domiciliation

C’est le justificatif de domiciliation à présenter lorsque l’entreprise, a son siège dans une société de domiciliation.

Une attestation d’hébergement

Vous devez fournir une attestation d’hébergement à deux conditions à savoir :

  • La structure doit être installée chez le dirigeant ;
  • Le dirigeant en question est hébergé.

Le cas échéant, l’attestation d’hébergement à fournir à la Caisse d’Épargne d’Auvergne et du Limousin doit être signée par l’hébergeur. À cela doit s’ajouter un justificatif de domicile de moins de trois mois.

Un contrat de bail

Le contrat de bail représente la quittance de loyer. Il sera présenté lorsque l’entreprise est domiciliée dans un local professionnel ou commercial.

Quel que soit le justificatif de domiciliation que vous présenterez, ne commettez pas l’erreur de remettre le document original. Faites-en une copie.

D’autres pièces complémentaires

Pour l’ouverture d’un compte pro à la Caisse d’Épargne d’Auvergne et du Limousin, les documents complémentaires à produire par un porteur de projet diffèrent de ceux d’une personne déjà en activité.

En effet, pour les porteurs de projets, il faudra simplement ajouter :

  • Le compte de résultat prévisionnel ;
  • Le projet de statut.

Pour un individu exerçant, il faudra compléter :

  • Les derniers avis d’imposition ;
  • L’extrait K-bis datant de moins de trois mois notamment pour un commerçant ;

En, il devra ajouter le bilan des 3 dernières années d’activité.

Partager :