Quelles sont les indemnités de licenciement ?

9
Partager :

Vous avez licencié votre employé à domicile que vous avez déclaré au CESU ? Vous devez ensuite, la plupart du temps, dans le cadre du solde de tout compte de l’employé CESU à domicile lui verser des indemnités de cessation d’emploi CESU.

A lire aussi : Comment calculer les ventes moyennes mensuelles ?

Quel est le montant de ces indemnités de licenciement de la CESU ? Dans quels cas n’êtes-vous pas obligé de les payer ? Quand et comment les verser ? Devez-vous les déclarer au CESU ? Nos réponses.

Plan de l'article

Dans quels cas de résiliation du contrat doit-on verser une indemnité de licenciement CESU ?

Les indemnités de départ CESU ne sont dues qu’en cas de… licenciement du salarié à domicile (sauf en cas de faute grave) et ce, quelle que soit la raison du licenciement :

A voir aussi : Pourquoi faire un Retroplanning ?

  • suppression d’un poste à la suite d’un déménagement, par exemple, entrée dans une maison de soins infirmiers ou hospitalisation de l’employeur CESU
  • licenciement suite au refus d’un avenant de la part de votre employé CESU
  • licenciement suite à une absence injustifiée ou prolongée de votre travailleur domestique
  • décès de l’employeur CESU
  • etc.

Les indemnités de fin de contrat sont également dues en cas de résiliation conventionnelle : il s’agit de la compensation pour résiliation conventionnelle au CESU

Aucune compensation n’est due en cas de démission de votre employé CESU ou si votre salarié est en contrat à durée déterminée : les indemnités ne sont dues que dans le cadre du solde de tout compte CDI. L’employeur particulier Zen vous permet d’obtenir le solde de n’importe quel compte et de compléter l’intégralité procédure de résiliation en quelques clics !

ALLEZ Existe-t-il une exigence d’ancienneté de votre employé du CESU pour recevoir ces indemnités de départ de la CESU ?

Dans le cadre d’un licenciement, il est obligatoire de verser des indemnités de cessation d’emploi CESU si votre employé à domicile a plus de 8 mois d’ancienneté.

À noter : — l’ancienneté est évaluée le jour de la lettre recommandée de le licenciement est envoyé— en cas de résiliation conventionnelle du CESU, aucune condition d’ancienneté n’est requise (ou le jour de la remise de la lettre de licenciement du CESU)

Pour calculer l’ancienneté de votre employé CESU, consultez le Calcul de l’ancienneté sur la feuille CESU

Comment calculer le montant ?

Le montant de l’indemnité de départ de la CESU est de :

1/4 de salaire mensuel brut moyen par année d’ancienneté pendant les 10 premières années

1/3 de mois par an au-delà de 10 ans d’ancienneté

Exemple : votre employé CESU travaille pour vous depuis 8 ans. Vous lui devez 8/4 de salaire mensuel ou 2 mois de salaire brut. L’aide à la maison s’occupe de votre père depuis 15 ans. Si vous la licenciez, vous devez lui verser 10 ans x 1/4 5 ans (ancienneté au-delà de 10 ans) x 1/3 = 4,17 mois de salaire brut

Comment calculer le « salaire mensuel moyen » ?

Le montant de le salaire mensuel moyen dans le calcul de l’indemnité de départ CESU est le plus favorable à votre travailleur domestique entre :

  • La moyenne des 12 derniers mois de salaire BRUT avant la notification du licenciement (y compris les primes éventuelles), c’est-à-dire avant l’envoi de la lettre de licenciement ou la lettre de licenciement est remise en personne
  • La moyenne des 3 derniers mois de salaire BRUT avant la fin du contrat (y compris les primes éventuelles)

Si les deux calculs donnent un salaire mensuel moyen inférieur au salaire que vous payez habituellement à votre employé, il s’agit du salaire habituel que vous devrez retenir.

IMPORTANT : Si votre employé du CESU a été en congé de maladie, en congé non payé, en congé payé depuis 12 ou 3 mois… considérez le salaire qui aurait été payé sans ces « événements ». Cela signifie, par exemple, que si votre employé CESU est rémunéré à le salaire minimum de la CESU, et qui est en congé de maladie depuis 18 mois, vous devez tenir compte du montant du salaire minimum AU COURS DU MOIS DE LICENCIEMENT, et non du montant réel reçu il y a 18 mois.

Exemple : votre femme de ménage travaillait 40 heures par semaine (174 heures par mois), payée au salaire minimum en 2020 (soit 10,25€). Vous la congédier en 2021 après 15 mois d’arrêt de travail. Le salaire mensuel moyen doit être considéré sur la base de 174 heures à 10,35€ (salaire minimum fin 2021) et non de 174 h à 10,25€ (salaire minimum 2020).

Remarque : une prime annuelle versée au cours des 3 derniers mois ne compte que pour 1/4 (3 mois = 1/4 de l’année) lorsque nous effectuons la moyenne des 3 derniers mois

Comment calculer l’ancienneté de votre employé CESU ?

Pour calculer l’ancienneté de votre employé CESU, cliquez sur notre feuille de calcul de l’ancienneté CESU

En particulier, vous devez déduire les absences de votre employé à domicile (à l’exclusion des congés payés), congé parental (pour la moitié de leur valeur), etc.

Remarque : le délai de préavis peut selon le cas être pris en compte ou non dans l’ancienneté de votre salarié à domicile pour le calcul de l’ancienneté. Si c’est à votre demande qu’il n’est pas effectué, ou à la suite d’une incapacité non professionnelle, ce délai de préavis est inclus dans le calcul de l’ancienneté. Si c’est votre employé CESU qui a demandé de ne pas donner de préavis à son CESU , il ne compte pas dans l’ancienneté.

Les « années d’ancienneté » sont également appréciées en fractions d’années (en mois), mais pas en fractions de mois.

Exemple : si votre employée a 27 mois d’ancienneté, vous lui payez 1/4 x 27/12 x salaire mensuel brut moyen

Fini les pertes de temps, les hésitations et les erreurs de calcul ! Découvrez Les indemnités de licenciement doit-elles être versées en brut ou en net ?

L’indemnité de départ est calculée en BRUT, en fonction du salaire mensuel moyen BRUT.

Quand payez-vous ce montant ?

Les paiements de résiliation doivent être payés en même temps que le reste du solde de n’importe quel compte en même temps (même si le montant est parfois très élevé).

Puis-je payer des indemnités de départ plus élevées que ce qui est requis par la loi ?

Vous déménagez et avez dû congédier votre femme de ménage qui, depuis 20 ans que vous l’avez employé, est presque devenue une amie. Vous voulez donc faire un geste et lui verser une grosse « prime de départ ». Est-ce possible ?

Il est en effet possible de payer plus que ce que prévoit la loi, mais cela n’augmentera pas le montant de l’indemnité de cessation d’emploi du CESU. Dans ce cas, il suffit d’ajouter à ces montants une « prime de départ ».

Comme l’indemnité de départ, cette prime de départ est versée en BRUT et n’est pas soumise aux cotisations de sécurité sociale.

Il en résultera une extension de la division « indemnisation différée »ATTENTION, cependant : dans le certificat de division simplifiée de l’emploi du CESU individuel-employeur, cette indemnité de départ doit être qui se distingue du montant de l’indemnité de départ de la CESU. , c’est-à-dire le délai d’attente appliqué par Pôle emploi avant de commencer à indemniser votre salarié pour son chômage…

Que faire si les heures de travail de mon employé CESU ont varié au fil du temps ?

Si votre employé à domicile a eu des heures variables au fil des ans et est passé d’un temps plein à un temps partiel (ou vice versa), vous devez tenir compte de chaque période au prorata du temps de travail dans le montant de l’indemnité de départ de la SCEE, par exemple dans le calcul de l’ancienneté.

Exemple : l’aide à domicile de votre mère a travaillé 20 heures par semaine pendant les deux premières années, mais elle a augmenté à 40 heures (soit 174 heures par mois) au cours de la dernière année en raison de la détérioration de l’état de santé de votre mère. Son indemnité de départ est donc de 2 ans x 1/4 x (20/40) 1 an x 1/4 = 1/2 de 174 heures de salaire brut dû en indemnité de départ

L’incapacité suite à un accident du travail de votre employé CESU, un cas particulier

En cas de licenciement de la CESU pour inapte au travail, à la suite d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle (et seulement dans ce cas), les montants ci-dessus doivent être DOUBLÉS. En d’autres termes, vous devez payer 1/2 mois de salaire brut par année d’ancienneté dans les 10 ans et 2/3 de mois par année au-delà de 10 ans.

Si le licenciement résulte d’une incapacité non professionnelle, les indemnités habituelles sont versées.

Comment calculer les indemnités de départ du CESU à la suite du décès de l’employeur ?

Le calcul de l’indemnité de départ de la CESU après le décès de l’employeur est quelque peu particulier, surtout en termes de calcul de l’ancienneté puisqu’il tient compte de la durée du préavis dans ce calcul, même s’il n’est pas effectué par définition.

Comment déclarer une indemnité de départ avantages pour le CESU et le Pôle emploi ?

Du côté de la CESU, cette allocation de licenciement est déclarée mais n’est pas soumise à des charges sociales

Vous payez donc les indemnités brutes directement à votre employé à domicile CESU. Les indemnités de licenciement d’un travailleur domestique ne sont pas soumises aux charges sociales.

Vous devez déclarer le solde de tout compte au CESU obligatoire.

Le CESU a fourni une case spécifique, dans la section Supplément salarial, pour déclarer le montant de l’indemnité de départ (plus la prime de départ si vous en payez une).

Ce montant sera automatiquement ajouté au bas de la page au salaire net déclaré.

Si votre employé est imposable, ces allocations ne sont pas soumises à l’impôt sur le revenu.

ATTENTION cependant : ces indemnités de licenciement de la CESU ne bénéficient pas du crédit d’impôt « Emploi d’un employé à domicile »

Du côté des centres d’emploi, le licenciement du CESU les paiements doivent être déclarés deux fois

L’indemnité de départ de la CESU doit être incluse sur le certificat de centre d’emploi simplifié des employeurs CESU que vous remettrez à votre employé à domicile le dernier jour de travail.

Dans le certificat du Centre d’emploi CESU, deux cases doivent être remplies :

  • Indemnités légales de départ ou de cessation d’emploi : dans cette case, il est nécessaire d’indiquer uniquement le montant LÉGAL de l’indemnité en cas de résiliation ou de résiliation conventionnelle de la CESU. En d’autres termes, si vous payez une prime de rupture, elle ne devrait pas figurer dans cette case.
  • Total des indemnités de départ : Dans cette case, le total des indemnités de départ versées dans le solde de tout compte de la SCEE (à l’exclusion du dernier mois de travail, de la rémunération pour préavis et de l’indemnité de congé payé, le cas échéant). En d’autres termes, il est nécessaire d’y inscrire le montant des indemnités de cessation d’emploi CESU indemnité de départ bonus »

Exemple : vous congédier l’aide à domicile de votre mère après son entrée dans une maison de retraite. Après les calculs, vous lui devez 300€ en indemnités de licenciement statutaire CESU. Vous décidez de lui verser 200€ de bonus de rupture. Vous déclarez dans le certificat Pôle emploi :

    • Indemnité légale de départ ou de licenciement : 300€
    • Rémunération totale liée à la ventilation : 500€ (300€ d’indemnité de départ 200€ de prime de départ)

Dernière étape : indiquez cette indemnité de départ dans le reçu pour le solde de n’importe quel compte

Enfin, lorsque vous vous séparez de votre employé du CESU, il est nécessaire d’indiquer le montant de l’indemnité de départ dans le solde de tout compte CESU.

En revanche, il n’est pas nécessaire d’indiquer les détails des calculs. Vous pouvez l’expliquer oralement à votre employé si les informations sont demandé à ce sujet.

6 chapitres clairs et concis qui vous permettront de savoir en quelques minutes tout ce dont vous avez besoin sur la résiliation du contrat de votre employé

Pas le temps de lire tous nos articles et conseils ? à domicile, la procédure, le solde de tout compte, les documents de résiliation, etc. Recevez le guide gratuit

Recevoir

Le guide de fin de contrat pour les employés à domicile (PDF)

Allez à l’essentiel en recevant notre guide gratuit par courriel : 6 étapes pour savoir en quelques minutes comment se séparer d’un employé à domicile.

Indiquez votre adresse e-mail.

En cliquant sur ce bouton, vous acceptez la politique de confidentialité de ce site. Vous pouvez vous désabonner à tout moment (liens de désinscription dans tous les e-mails)

Fermer Ces fichiers devraient également vous intéresser

Comment calculer le solde d’un compte au CESU ?

Indemnités de départ de la CESU suite au décès de l’employeur : comment les calculer ?

Prestations conventionnelles de cessation d’emploi à la CESU, un calcul à faire avec soin

Le reçu pour le solde de tout compte CESU, un document à écrire avec soin

Les dernières nouvelles

  • Le SMIC augmente le 1er octobre : quelles en sont les conséquences pour vous et votre employé ?
  • Le salaire moyen des travailleurs domestiques a augmenté en 2020
  • déclarations CESU : il est nécessaire d’indiquer la « nature de l’activité » maintenant

VOIR PLUS DE NOUVELLES

Alerte d’

Pour éviter de manquer des informations, des changements juridiques, bénéficier des conseils et astuces d’experts, recevez chaque mois la newsletter de Private Employer Zen

En cliquant sur ce bouton, vous acceptez notre politique de confidentialité. Vous pouvez vous désabonner à tout moment (liens de désabonnement présents dans tous les courriels)

Laissez ce champ vide si vous êtes humain :

Partager :