Comment fonctionne la carsat ?

3
Partager :

Dans quelles conditions ?

La loi permet aux retraités de travailler et d’entreprendre même après leur retraite. Pour pouvoir accumuler les revenus de la retraite et de la nouvelle entreprise, le retraité doit d’abord liquider tous ses droits à pension. Cela signifie qu’il doit faire valoir ses droits à percevoir ses pensions de retraite de base ou complémentaire obligatoires, situés en France ou à l’étranger.

Le retraité doit alors remplir toutes les conditions habituelles pour créer une micro-entreprise . En particulier, il ne doit pas être placé sous curatelle et il ne doit pas être interdit de gérer ou de pratiquer dans une entreprise. Il doit également avoir la nationalité française, être ressortissant de l’Espace économique européen ou être suisse ou algérien.

A lire aussi : C'est quoi le micro BIC ?

Quel revenu ?

Le revenu que l’entrepreneur retraité peut gagner dépend de son activité antérieure et peut être plafonné.

S’il exerçait une activité artisanale ou commerciale, il peut reprendre la même activité qu’un micro-entrepreneur après avoir pris sa retraite. Dans ce cas, le chiffre d’affaires de son entreprise ne doit pas dépasser 50 % du plafond annuel de la sécurité sociale (PASS), soit 20 568€. Sinon, les pensions sont réduites ou suspendues.

A lire en complément : Quel statut juridique choisir pour une boutique en ligne ?

Un retraité qui exerçait une activité libérale peut reprendre une activité après sa retraite. S’il le fait en tant qu’auto-entrepreneur et que son activité est artisanale ou commerciale, aucun plafond ne s’applique à ses revenus. Mais s’il reprend une activité libérale, le chiffre d’affaires est plafonné à la valeur du PASS, soit 41 136€. Si le chiffre d’affaires est plus élevé, les pensions sont réduites ou suspendues.

La retraite d’un entrepreneur indépendant qui était salarié avant sa retraite et qui démarre une micro-entreprise n’est pas soumise à condition. Le retraité peut reprendre l’activité d’un micro-entrepreneur et accumuler sa pension de retraite et les revenus de l’entreprise sans limites ni restrictions.

© iStock Quelles sont les étapes ?

Les étapes à suivre pour ouvrir une micro-entreprise à l’âge de 70 sont les mêmes que la création d’une entreprise dans d’autres circonstances. Néanmoins, une autre étape concerne la pension de retraite. Le retraité doit en effet déposer auprès du régime de retraite dont il dépend un certificat de cessation d’activité et demander une dérogation pour l’accumulation des revenus de l’entreprise et la retraite.

Il devra également contribuer à sa nouvelle activité, mais sans nécessairement obtenir de nouveaux droits.

Les étapes de la création d’une micro-entreprise, en particulier à l’âge de la retraite, peuvent être compliquées et déroutantes. L’idéal est de contacter un service d’assistance efficace et peu coûteux. Pôle Auto Entrepreneur peut guider les retraités, les conseiller et les accompagner dans la création de leur micro-entreprise.

Lisez aussi :

  • Pouvons-nous travailler après 70 ans ?
  • Comment fonctionne le cumul de l’emploi et de la retraite ?

Partager :