Qu’est-ce qu’un OPCO ?

928
Partager :

L’OPCO est un organisme non négligeable, mais très peu évoqué dans la formation professionnelle. Il en existe actuellement 11 qui recouvre différents secteurs d’activité. Qu’est-ce que c’est concrètement ? Ces quelques éléments de réponse peuvent vous apporter satisfaction.

Définition de l’OPCO

L’OPCO ou Opérateur de Compétences est un organisme par lequel la formation en milieu professionnel est assurée. Il est agréé par l’État et a pour objectif l’accompagnement des entreprises de 50 salariés maximum, dans leurs besoins en formation. Son objectif est aussi de financer l’apprentissage. Cela va permettre aux salariés de faire face aux évolutions technologiques, environnementales ou économiques de leur secteur d’activité.

A lire aussi : Tout ce que vous devez savoir sur les contrats en entreprise : aspects légaux et bonnes pratiques

Missions de l’OPCO

L’OPCO se charge d’assurer plusieurs missions. Celles-ci concourent à l’atteinte de chacun de ses objectifs.

Garantir le financement des contrats d’apprentissage et de professionnalisation

la première mission de l’OPCO consiste à garantir le financement des contrats d’apprentissage et de professionnalisation. C’est un financement qui se réalise en suivant différents niveaux de prise en charge. Ces derniers sont bien évidemment instaurés selon chaque branche professionnelle.

A découvrir également : Protéger vos marques et brevets en entreprise : tout ce que vous devez savoir sur la propriété intellectuelle

Aider techniquement les branches professionnelles

une autre mission de l’OPCO, c’est d’aider techniquement les branches professionnelles. Cette aide va permettre de :

  • définir les niveaux de prise en charge des contrats d’apprentissage et de professionnalisation ;
  • installer la gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences (GPEC)
  • et de les assister sur le sujet de la certification.

Garantir un service de proximité

la garantie d’un service de proximité fait aussi partie des missions de l’OPCO. Cela profite aux très petites, aux petites et aux moyennes entreprises. Son objectif est de perfectionner l’information. Cette mission souhaite aussi permettre aux salariés l’accès à la formation et à l’évolution professionnelles.

Aider les entreprises à analyser et à définir leurs besoins

une dernière mission que s’est fixé l’OPCO, c’est d’aider les entreprises à analyser et à définir leurs besoins en termes de formation professionnelle. Tout ceci sera possible en considérant les mutations économiques et techniques du secteur d’activité dans lequel chacun exerce.

Les avantages pour les entreprises et les salariés

L’utilisation des Opérateurs de Compétences présente de réels avantages pour les entreprises. C’est d’ailleurs pour cette raison que ces organismes ont vu le jour.

Assurer continuellement les compétences des salariés

Le monde du travail ne cesse de s’adapter à la technologie. Les compétences deviennent donc obsolètes et nécessitent que les salariés se mettent à jour. L’OPCO est utile en ce sens qu’il permet d’assurer continuellement les compétences des salariés. Leur savoir-faire et leur savoir-être en milieu professionnel sont améliorés pour maintenir le rendement de l’entreprise.

Maintenir la performance de l’entreprise

L’OPCO est aussi utile aux entreprises et aux salariés en ce sens qu’il permet le maintien de la performance de l’entreprise. Les nouvelles compétences lui permettent de se développer et donc d’accroître son rendement sur du long terme. De meilleures performances sont constatées à divers niveaux. On distingue par exemple l’optimisation de la productivité, l’amélioration des process, les réductions des risques liés au travail et bien d’autres.

Assurer un meilleur engagement des salariés

L’OPCO permet par ailleurs d’assurer un meilleur engagement des salariés. L’expérience collaboratrice est améliorée aussi bien que la qualité de vie. Cet engagement des salariés vis-à-vis de l’entreprise va favoriser la bonne gestion et le bon management des talents. Il en est de même pour la réduction du turn-over.

Les OPCO par secteurs d’activité

Chaque OPCO est spécialisé dans un domaine spécifique. Leur efficacité découle de leur connaissance pointue du secteur concerné. Il existe plusieurs Opérateurs de Compétences par secteur d’activité.

L’un des avantages des Opérateurs de Compétences est qu’ils sont très ciblés. Ils s’adaptent aux besoins spécifiques des entreprises et des salariés selon le métier ou la branche professionnelle. On peut ainsi distinguer les différents OPCOs suivants :

• L’OPCO 2i pour les industries chimiques, plasturgie et pharmaceutique ;
• L’OPCO Attributions pour les entreprises artistiques et culturelles ;
• L’OPCO Atlas pour l’édition, la presse, l’audiovisuel et la publicité ;
• L’AFDAS pour l’audiovisuel, la communication écrite, visuelle, multimédia, le spectacle vivant, le cinéma et l’enseignement privé à but non lucratif ;
• OCAPIAT (Opérateur de compétences Agriculture Pêche Agroalimentaire Transformation) qui correspond au monde agricole.

Le nombre d’Opérateurs de Compétences a augmenté depuis que la loi sur la Liberté de choisir son avenir professionnel a été votée en septembre 2018. Cette récente évolution doit permettre aux salariés comme aux employeurs une prise en charge plus adaptée à leurs besoins mais aussi simplifier l’utilisation du CPF (Compte Personnel de Formation). Les formations proposées seront ainsi plus proches des réalités du marché de l’emploi et donc davantage adaptées aux besoins actuels.

Les Opérateurs de Compétences ont su s’imposer dans le monde professionnel comme une solution pertinente pour assurer la compétitivité des entreprises. Les salariés bénéficient quant à eux d’une formation continue personnalisée qui leur permet de se spécialiser tout en restant attractifs sur le marché du travail.

Comment choisir son OPCO en tant qu’entreprise ou salarié

Le choix de l’OPCO dépend du secteur d’activité de l’entreprise ou du salarié. Pensez à bien connaître son domaine professionnel afin de choisir au mieux le bon Opérateur de Compétences.

Les entreprises doivent toutefois être vigilantes, car seuls les adhérents à un OPCO peuvent bénéficier des services proposés par celui-ci, notamment en matière d’accès aux formations et à la prise en charge financière associée. Pour adhérer à un OPCO, il faut remplir certaines conditions telles que :

• Être une entreprise française ;
• Exercer dans un secteur couvert par l’OPCO choisi ;
• Être assujetti au financement obligatoire prévu par la loi (taxe d’apprentissage) ;
• Respecter les règles propres à chaque OPCO en matière d’adhésion.

Conseil : Pour faciliter leur choix, les entreprises peuvent consulter la liste officielle des différents Opérateurs de Compétences sur le site internet gouvernemental dédié ou demander conseil auprès des organismes supports tels que les chambres consulaires (CCI • Chambre de Commerce et d’Industrie). Les salariés, quant à eux, peuvent s’informer directement auprès de leur employeur pour connaître quel est leur Opérateur de Compétences.

Une fois le bon OPCO identifié, il est possible pour les entreprises et les salariés d’avoir accès aux prestations proposées. Parmi celles-ci, on peut citer :

• La gestion des contrats d’apprentissage et de professionnalisation ;
• L’accompagnement dans le développement des compétences professionnelles grâce à la formation continue ;
• Le financement de projets innovants et structurants pour les entreprises.

Il est donc crucial de bien choisir son OPCO afin de bénéficier pleinement des services proposés. Les Opérateurs de Compétences sont un véritable atout pour les salariés comme pour les employeurs qui peuvent ainsi assurer une meilleure formation à leurs collaborateurs tout en développant leur entreprise dans le respect du cadre juridique imposé par la loi.

Partager :