Vaut-il mieux créer une entreprise de zéro ou racheter une entreprise déjà en place ?

65
Partager :

Le dilemme n’a pas réellement lieu d’être, pour la simple raison que la création d’entreprise et le rachat d’une entreprise ne s’adressent pas au même profil d’investisseur. La reprise d’entreprise nécessite plus de moyens financiers et de compétences. Ce n’est pas pour autant qu’on se lance dans la création d’une entreprise avec 0 euro ou sans aucune connaissance en entrepreneuriat. Que choisir entre ces deux modes d’investissement.

Créer son entreprise en quelques étapes

En créant une nouvelle entreprise, on fait son inscription au RCS (Registre du Commerce et des Sociétés). En tant qu’entrepreneur, on a le choix entre plusieurs statuts juridiques. A partir de zéro, on s’occupe de toutes les formalités, on rassemble tous les documents nécessaires pour obtenir une immatriculation et un extrait Kbis.

A voir aussi : Comment choisir, acheter et entretenir le costume d’affaire idéal ?

Dépendamment de l’adresse du Siège social de l’entreprise, vous aurez à faire votre déclaration auprès du registre de commerce de votre canton, en Suisse. Quel que soit votre canton, vous pouvez effectuer l’inscription ou la modification de votre entreprise en ligne sur Regindex, et ce, quel que soit le statut légal choisi. Pour en savoir plus sur le site de Regindex, informez-vous ici.

Partir de zéro ou avec une longueur d’avance ?

Si vous optez pour la reprise d’une entreprise, vous avez une longueur d’avance. Vous rachetez une entreprise qui dispose déjà d’un numéro SIREN, une entreprise qui est déjà en activité et est enregistrée au RCS ou (Registre du Commerce et des Sociétés). Cela ne veut pourtant pas dire qu’il n’y a plus de formalités à faire dans la reprise d’entreprise.

A lire en complément : Les secrets pour trouver le meilleur grossiste de cigarettes électroniques du marché

C’est même le contraire, la démarche pour le rachat d’une entreprise est relativement complexe. La longueur d’avance dont il est question concerne surtout le fait que l’entreprise à racheter en est déjà à une certaine phase de son développement.

L’entreprise que vous allez reprendre a déjà une affaire qui fonctionne, elle a déjà un produit ou un service et une certaine clientèle. Elle est déjà en partenariat avec des fournisseurs. Dans certains cas, on tombe sur une entreprise avec un certain nombre de salariés et autres actifs.

Créer une entreprise à partir de zéro : plus risqué ?

Créer son entreprise de A à Z tout en sachant qu’on aura systématiquement à faire face à quelques aléas plus ou moins identifiables et prévisibles n’est pas un projet périlleux, loin de là ! La création d’entreprise peut paraître moins intéressante que le rachat parce qu’il ne s’agit effectivement pas de la voie de la facilité, et on part a priori de rien.

Inscription au RCS en quelques minutes

L’inscription de l’entreprise au RCS, les formalités à faire auprès du Tribunal ou encore auprès du Greffe du commerce ne prennent pas plus de temps que cela en a l’air. Par ailleurs, avec les documents nécessaires pour l’inscription en main, vous pourrez effectuer votre inscription et votre déclaration sur Regindex en quelques minutes.

Création d’entreprise de zéro : les bons indicateurs

En créant une entreprise, on a un business plan solide validé par des organismes d’accompagnement, entre autres. Si on obtient le financement d’une banque, on peut se dire que l’entreprise est viable et qu’on a quelque chose qui a du potentiel. Une banque, un Business Angel ou un organisme d’accompagnement ne s’engagera avec vous si votre entreprise n’a pas de potentiel.

Beaucoup de travail avant la récompense

Le créateur d’entreprise doit s’attendre à ne pas être rémunéré avant plusieurs mois. Mais surtout, son entreprise aura besoin de temps – et de beaucoup de stratégies – pour gagner en visibilité et en notoriété et pour se développer.

Partager :