Comment ouvrir une franchise Arthur Bonnet ?

217
Partager :
Comment ouvrir une franchise Arthur Bonnet ?

La marque Arthur Bonnet ne fait pas dans la dentelle. Elle met l’accent sur la qualité de ses services. A ce titre, il n’est pas aisé d’ouvrir une franchise Arthur Bonnet à sa guise. La marque ne badine aucunement avec son image, c’est pourquoi il y a des conditions à respecter pour devenir franchisé Arthur Bonnet. 

Les étapes pour devenir franchisé Arthur Bonnet

Les projets d’ouverture des franchises sont soumis à une validation interne. Voici les étapes à suivre pour ouvrir une franchise Arthur Bonnet. Le parcours d’intégration commence par un dossier de candidature. Au premier rendez-vous (qui se passe via appel téléphonique), vous devrez fournir les informations suivantes : les apports financiers, la zone de chalandise, vos attentes, entre autres choses. Vous serez invité au siège pour rencontrer des équipes dédiées. Elles vous feront visiter des magasins, le site de production. Ceci se déroule en deux jours ; période durant laquelle il vous sera transmis la visée de la marque. La fin de ces deux jours est sanctionnée par la signature du DIP. Il est temps de lancer le projet. Dénicher un local qui répond aux exigences de l’enseigne (aménager, organiser le showroom, etc.). Tout ceci sous la supervision de la tête de réseau.   

Lire également : Tout savoir sur le mapping concurrentiel

Signature et ouverture de la franchise

Une fois le projet validé par la tête de réseau et par vous le concessionnaire, vous devez procéder à la signature du contrat de concession. Pour bénéficier d’une bonne stratégie marketing, des experts internes et externes à l’entreprise vous font suivre une formation initiale. En parallèle, les travaux d’aménagement du local ont lieu, afin de gagner en temps. Après la formation et les travaux d’aménagement, il est question de procéder à l’ouverture de la franchise. La tête de réseau vous accompagne tout au long de ce processus. Ceci, dans le but de mettre toutes les chances de votre côté.

A découvrir également : Qui nomme le gérant d'une SARL ?

Partager :