Processus de recrutement : ces 5 erreurs qui peuvent tout ruiner !

6
Partager :

Le recrutement pour un poste n’est jamais une procédure simple au sein des entreprises. Les conséquences sont encore plus lourdes quand les choses ne se déroulent pas bien. En effet, ces erreurs de recrutement peuvent coûter cher à l’entreprise sur bien des plans. Le plus évident est économique, mais cela peut aussi plomber l’ambiance et la productivité. Voici 5 erreurs parmi les plus fréquentes à éviter lorsque vous recrutez en entreprise.

1.      Ne pas communiquer en interne

Une bonne définition du poste à pourvoir est indispensable pour cerner, et intéresser les profils qui s’en rapprochent le plus. Cela s’applique aussi aux compétences et besoins liés. Avant la publication de l’offre, le recrutement interne doit être fortement envisagé. Il se pourrait que le profil recherché soit disponible en interne parmi vos collaborateurs. Une communication en interne permettra au recruteur de gagner du temps, et profitera à l’entreprise.

Lire également : Quels sont les critères de choix d’une banque professionnelle pour son entreprise ?

Les recherches seront de cette manière grandement simplifiées.

2.      Ne pas tenir compte du facteur temps

Dans la plupart des cas, le processus de recrutement s’étale sur des jours. Certaines études ont permis de l’évaluer à une petite trentaine. Selon de nombreux candidats, ce délai est trop long. En fonction des postes disponibles, des entreprises scindent le processus en étapes. Il y en a au total six ou sept avant de trouver le candidat idéal pour le poste. La concurrence est encore plus rude lorsque le recrutement porte sur des profils d’ingénieurs.

A lire en complément : Qu'est-ce que je peux vendre pour gagner de l'argent ?

La procédure doit alors être simplifiée. Comment la déployer si vous recrutez en externe ? Limitez le nombre d’étapes au risque de voir les candidats aller vers des entreprises plus agiles. Les délais entre les différentes phases de recrutement doivent être grandement limités pour aller vite. La communication devra être fluide entre les recruteurs et les responsables de département. Misez aussi sur les tests courts en vous focalisant sur l’expertise.

3.      Rester dans le doute


Procéder à une vérification des compétences du candidat est indispensable à toutes les étapes du recrutement. Cela peut se faire par des tests, ou le passage en revue de ses références. En cas de doute, il est préférable d’éviter de retenir un tel candidat. L’idéal serait de vérifier dans les meilleurs délais, les recommandations afin de lever les doutes. Dans le cas contraire, vous risquez de recruter un candidat inadapté. Cela risque de coûter du temps, et de l’argent à l’entreprise, mais surtout de l’énergie.

Levez donc le doute sans attendre.

4.      S’imaginer que seul le candidat doit convaincre

On peut assimiler le recrutement comme une phase de séduction entre une entreprise et de potentiels employés. Il est important que le recruteur mette en avant les atouts du poste, pour convaincre la future recrue d’intégrer l’entreprise. Dans le cas contraire, le candidat pourrait être tenté par un autre poste ailleurs, où les avantages ont été bien présentés. Il est donc très important que les deux parties se séduisent, et mettent avant leurs plus-values.

5.      Ne pas faire de retour


Durant toute la procédure de recrutement, le recruteur doit régulièrement tenir informés les candidats. Cela est également valable lorsque le poste à pourvoir n’est plus disponible. Le candidat doit être informé des raisons pour lesquelles son profil n’a pas été retenu, afin de continuer à s’améliorer. De cette façon, ses compétences et savoir-être seront mieux optimisés à l’avenir. Il aura le temps de revoir sa présentation, et conservera une bonne image de l’entreprise. Cela constitue un gros atout, dans le cas où il serait amené à postuler une prochaine fois à un autre poste.

Il se peut même qu’il en fasse la recommandation à une personne de son entourage. Dans cette rude concurrence de talents, le recrutement de collaborateur doit se focaliser sur l’adaptation au candidat. L’entreprise doit veiller à avoir une bonne image, afin de se démarquer des autres.

Partager :