Fonction publique : que faire en cas de harcèlement moral ?

237
Partager :

Vous sentez vous harceler à votre lieu de travail ? Cette situation peut toucher n’importe quelle catégorie d’agent public. Il peut s’agir notamment du fonctionnaire stagiaire, du fonctionnaire contractuel et du fonctionnaire titulaire. Découvrez donc les comportements à adopter en cas de harcèlement moral dans la fonction publique.

Faites une demande de protection

Le tout premier réflexe que vous devez avoir, c’est de le signaler à votre administration. Elle se doit de faire cesser ces troubles immédiatement après qu’elle ait été avisée de l’affaire. Ensuite, vous pouvez faire une demande de protection en cas de harcèlement moral. C’est votre droit le plus absolu.

A lire en complément : Quel est l’apport des panneaux danger en entreprise ?

Vous pouvez le faire à travers un courrier écrit. Cependant, il faudra prouver le harcèlement et démontrer que le harceleur agit de façon répétée. Les écrits étant les preuves qui pèsent le plus dans la balance juridique, rassemblez-en le plus possible. Les échanges de SMS, les courriers écrits, les mails ou encore les témoignages de vos collègues vous seront très utiles.

Si vous ne trouvez pas satisfaction, vous avez aussi le droit de saisir le tribunal administratif ou de déposer une plainte auprès des services de police. Toutefois, il est peu probable que vous en soyez contraint. Avec la demande de protection, vous devrez avoir déjà obtenu gain de cause.

A découvrir également : Comment fusionner WhatsApp et WhatsApp Business ?

Faites-vous entourer au boulot

Il serait utile de veiller à ne pas rester toujours seul dans le cadre de votre travail. Votre harceleur ne voudra sans doute pas se faire trop remarquer devant vos collègues. De plus, s’il est assez inconscient pour oser vous perturber, même devant un public, cela constitue des preuves que vous pouvez utiliser contre lui pour vous défendre et faire cesser ces agissements. 

Les insultes régulières, les communications intempestives, les réflexions disproportionnées, les menaces de licenciement de même que les retraits de missions non justifiées sont autant d’éléments qui peuvent vous aider à vous en sortir avec le témoignage de témoins. Vous aurez aussi besoin du soutien moral de vos collègues pour garder votre mental et votre confiance.
Le harcèlement moral en fonction publique se traduit aussi par votre mutation dans un service dans lequel vous ne pourrez pas exprimer vos compétences. Dans tous ces cas, votre attitude doit refléter de la courtoisie et du professionnalisme envers vos vis-à-vis.

Confiez-vous à votre famille

Étant donné que le harcèlement peut causer un état dépressif, même aux personnes les plus fortes d’esprit, il est sans doute préférable d’avoir le soutien de toute votre famille et de vos amis. Mais pour cela, vous devez absolument vous confier à eux. 
Le plus important, c’est que vous ayez suffisamment de courage pour vous exprimer afin de vous faire aider. Les personnes qui nous connaissent le mieux ont le don de faire monter l’estime que nous nous portons et de renforcer notre mental. N’ayez surtout pas honte et ne ressentez pas la peur de montrer votre vulnérabilité !

Il est aussi primordial de se forger un mental suffisamment fort pour ne pas succomber au stress ni à la panique. Votre défi sera de continuer à remplir vos tâches avec tout le professionnalisme et tout le potentiel que vous avez à offrir. 

Partager :