Quels sont les objectifs du bilan social ?

37
Partager :
bilan social

Le bilan social est un outil nécessaire et obligatoire pour toute entreprise employant au minimum 300 salariés. C’est un moyen efficace pour le suivi de la situation et des conditions de travail du personnel.

Il permet en effet d’avoir une vue d’ensemble de la santé sociale de la structure et de la situation de chaque personne qui y travaille à partir d’un document chiffré. Ainsi, voici les objectifs du bilan social.

A lire en complément : Secrétariat externalisé : les avantages

Le bilan social pour un bon management de l’entreprise

Toutes les informations de l’entreprise étant inscrites dans un fichier bien conservé, si des dysfonctionnements surviennent, ils sont plus faciles à repérer. Par conséquent, l’entreprise peut y remédier dans de brefs délais.

Par exemple, si le chiffre d’affaires d’une structure commence à baisser, cela peut attirer l’attention des responsables. Ces derniers chercheront la ou les causes de cette baisse de chiffres.

A lire aussi : Assistant administratif : fiche explicative du métier

En cherchant ces raisons, les employés qui ne font pas leur travail convenablement peuvent être détectés et remis sur le droit chemin. Si des prestations sont rendues hors délai, c‘est plus aisé de s’en rendre compte avec le bilan social.

À travers ce document, le chef d’entreprise a le regard sur toutes les actions menées au sein de sa boîte et la main sur son personnel.

Le bilan social, un outil d’aide à la décision

Les décisions au sein d’une entreprise ne se prennent jamais au hasard. Elles sont souvent fondées sur des résultats antérieurs, actuels ou encore sur des projections. En effet, avec le bilan social, les informations sont actualisées quotidiennement et permettent de jeter les bases pour mieux faire avancer l’entreprise.

Ces décisions pourront se prendre à la fois pour l’entreprise, les travailleurs et les autres acteurs. Pour booster l’atteinte des objectifs, les décideurs peuvent décider de faire de nouveaux recrutements, de mettre en place de nouvelles dispositions, etc.

Le bilan social : un outil d’anticipation

Une entreprise qui a le point quotidien de sa gestion peut faire des prévisions pour aller plus loin. Le bilan social permet d’évaluer le niveau des objectifs atteints au fur et à mesure.

Ainsi, si ce niveau n’est pas rassurant, l’entreprise peut faire des projections pour arrondir ses chiffres dans le futur. Au-delà, elle peut comparer sa prestation à la réalité du marché et anticiper sur les innovations à mettre en place pour un meilleur rendement.

Le bilan social : un excellent outil d’information

En vertu du Code de travail, la direction d’une entreprise est tenue de fournir un certain nombre d’informations au comité d’entreprise. En effet, 80 % de ces informations se retrouvent déjà dans le bilan social de l’entreprise.

Le bilan social vient donc prendre la place du regroupement d’informations ordinaire qui se faisait. En effet, une masse importante d’informations étaient regroupées et distribuées annuellement, semestriellement, trimestriellement ou occasionnellement.

Ces informations regroupées étaient destinées à être diffusées auprès des intervenants internes comme externes de l’entreprise, dont le comité d’entreprise. Désormais, les membres de ce comité prennent connaissance de ces informations dans le bilan social. Cela a lieu lors de leurs diverses rencontres portant sur l’amélioration de la situation sociale de l’entreprise.

Par ailleurs, il faut noter que quant aux salariés, ils n’arrivent presque pas à s’informer à partir du bilan social à cause de sa difficile lisibilité. Par conséquent, l’objectif d’information du bilan social n’est pas totalement atteint.

Le bilan social : un outil de concertation

Le bilan social a aussi pour objectif la concertation entre l’employeur et ses salariés. Le bilan social permet en effet d’entamer les discussions entre ces deux parties sur la base des différents indicateurs qu’il contient.

Il peut s’agir de l’amélioration des conditions de travail, de l’hygiène et de la sécurité, de la formation, etc. Il s’agira de passer en revue l’état général de la santé sociale de l’entreprise.

Cependant, cela ne voudrait pas dire qu’il faut attendre le bilan social au bout de 3 ans avant qu’il y ait concertation entre employeurs et employés. Il peut y avoir concertation entre les deux parties à tout moment dès qu’il y a un problème précis au sein de la structure. Aussi, la remise des différents rapports de l’entreprise est une occasion de concertation.

Le principal but du bilan social

En général, les principaux objectifs du bilan social tournent autour du bien-être du personnel de l’entreprise sur lequel repose l’émergence de cette dernière.

Aussi, en ce qui concerne la réalisation du bilan social, elle ne se fait pas en quelques jours ou en quelques mois, mais les données sont enregistrées quotidiennement.

Partager :